Le télétravail apporte bien plus qu’une simple réduction mécanique d’énergie par rapport à l’activité de bureau.

Les véritables effets se feront ressentir lorsqu’on remettra en cause l’organisation actuelle du travail : diminution de l’empreinte carbone,  amélioration de l’équilibre de vie et transformation radicale de notre efficacité au travail.

Depuis quelques années, la prise de conscience de l’impact des activités humaines sur l’équilibre de la planète est bien réelle. Cette préoccupation est notamment importante pour le changement climatique lié à l’augmentation de l’effet de serre.

Alors que nos économies occidentales se sont fortement orientées vers des activités tertiaires, les émissions de CO2 n’ont quant à elles baissé que de 5,6% entre 1990 et 2007. Les émissions des transports sont en hausse de 19% et représentaient 27% du total en 2007. Celles du résidentiel-tertiaire ont augmenté de 6%.

Lire la suite
Source : Jacques le Ny – zevillage.net

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.