Fin des contrats aidés, expérimentations, évolutions du droit et des usages du travail… L’univers de l’emploi va connaître de profonds changements en 2019, portés notamment par la montée en charge de nouveaux dispositifs. Coup de projecteur sur les 5 tendances phares de cette année sociale.

1. Les emplois francs, en cours d’expérimentation

Vous vous souvenez peut-être de cette mesure lancée en 2013 et supprimée à peine 2 ans après, faute d’efficacité ? Suite à un soigneux toilettage, les emplois francs sont de nouveau en vigueur depuis avril 2018, à titre expérimental dans certaines villes. Objectif : les généraliser à tout le territoire français en 2020, si leurs résultats sont confirmés.

Ce dispositif s’adresse désormais à toute entreprise affiliée à l’assurance chômage, à la condition qu’elle embauche un salarié :

  • inscrit à Pôle Emploi ;
  • résidant dans l’un des 194 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) actuellement concernés (pour l’instant situés en Île-de-France, à Lille, Aix-Marseille et Angers) ;
  • en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois.

Aucune ancienneté d’inscription au chômage ni de tranche d’âge ne conditionne son éligibilité. L’employeur bénéficie d’une aide de 5000 € par an pendant 3 ans en cas d’embauche en CDI, ou de 2500 € par an pendant 2 ans maximum en cas d’embauche en CDD.

2. Le CDI intérimaire, enfin sanctuarisé

Ni complètement CDI, ni totalement intérim, le « CDII » a définitivement fait son entrée dans le Code du travail en septembre 2018. Ce dispositif qui monte (50 000 CDII ont déjà été signés) conjugue de façon innovante sécurisation salariale et flexibilité productive :

  • les salariés, embauchés en CDII par les agences d’emploi, perçoivent une rémunération en période d’intermission ;
  • les entreprises utilisatrices peuvent bénéficier de leurs services sur une période pouvant […]

Source : adecco.fr

Lire l’article

 

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.