Vivre sans réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Linkedin… : les réseaux sociaux font aujourd’hui partie intégrante de nos vies. 30 millions de Français sont des utilisateurs actifs de Facebook. Dans le monde, on estime à plus de 2 milliards le nombre de personnes actives sur au moins un réseau social, soit 68% du total des internautes. On a souvent l’impression de manquer de temps pour faire beaucoup de choses, mais paradoxalement on passe en moyenne 1h30 par jour sur les réseaux sociaux. S’il y a 10 ans ils n’existaient pas ou à peine, il semble aujourd’hui impossible de s’en passer. Peut-on renoncer aux réseaux sociaux sans se retrouver complètement « out » ?

Vous ne manquerez pas grand chose

Vous avez pris l’habitude de jeter un coup d’œil régulièrement à vos réseaux sociaux pour voir les nouveaux statuts et photos de vos contacts et vous avez l’impression que vous rateriez beaucoup de choses si vous ne le faisiez pas ?

Pourtant la plupart du temps, la majeure partie de ce que vous y lisez ne vous intéresse pas outre mesure. Si bien sûr vous êtes content de savoir qu’un tel passe de bonnes vacances, vous vous seriez passé de ses innombrables photos de plats exotiques puisqu’il vous racontera tout à son retour. Et si vous n’avez de ses nouvelles que par un réseau social, c’est peut-être que vous n’êtes pas très proche de lui, auquel cas c’est encore plus dérangeant de connaître quotidiennement le contenu de son assiette.

Malgré tout, des informations importantes et dignes d’intérêt sont parfois diffusées sur les réseaux sociaux. Certes, mais avez-vous vraiment envie d’apprendre par Facebook que votre meilleure amie a accouché ou que votre grand-oncle est décédé ?

Moins de relations mais de meilleure qualité

Grâce aux réseaux sociaux, on maintient le contact avec […]

Lire l’article

Source : Claire Garnier – modesdevie.com

 
Kenerine
Digital RH
Kenerine on EmailKenerine on FacebookKenerine on GoogleKenerine on Twitter

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :