Il est des moments où l’action de l’homme doit être extrêmement rapide, sous peine de conséquences très lourdes.

Il n’est personne qui tôt ou tard n’ait eu à « faire vite », à se « dépêcher », sous la pression d’urgences de tous ordres. Néanmoins, cette notion d’urgence a pris dans l’entreprise une connotation d’une banalité paradoxale, sous l’impulsion d’un pouvoir hiérarchique mal compris, qui finit par détruire son objet même :

car quand tout devient « urgent »… alors plus rien ne l’est vraiment ! Le management par le stress se compose notamment de ce qu’on pourrait appeler : l’impératif de l’urgence. Une façon comme une autre de « mettre la pression ».

Lire l’article

Source : Patrick Bouvard  – rhinfo.com

Cet article vous a plu, partagez le sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.