Handicap : les contributions des entreprises pourraient être revues à la hausse

Le fonds d’insertion professionnelle Agefiph aura épuisé ses réserves fin 2017. Plusieurs options sont envisagées pour réparer le déséquilibre financier.

Son modèle économique est à revoir. Les réserves du fonds qui oeuvre pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées dans le secteur privé, l’Agefiph, continuent de s’amenuiser et seront épuisées à la fin 2017, a prévenu ce 23 mai son directeur général, Didier Eyssartier.  

En 2016, l’Agefiph a collecté 404,5 millions d’euros, des pénalités versées par les entreprises d’au moins 20 salariés ne respectant pas l’obligation légale d’employer au moins 6% de travailleurs handicapés.

Elle a engagé dans le même temps 450,2 millions d’euros pour financer des actions d’insertion dans l’emploi principalement, et pour son budget de fonctionnement. Soit un différentiel de près de 50 millions d’euros dans ses comptes.  

Lire l’article

Source : Marianne Rey – lentreprise.lexpress.fr

 
Jean-Christophe DROUARD
Co-Fondateur et Directeur de Mission de Fexter2
Jean-Christophe DROUARD on EmailJean-Christophe DROUARD on FacebookJean-Christophe DROUARD on GoogleJean-Christophe DROUARD on LinkedinJean-Christophe DROUARD on TwitterJean-Christophe DROUARD on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :