La « compétence à s’orienter », clé de l’employabilité de demain

Dans un monde en mutation constante, gérer efficacement les transitions professionnelles devra faire partie des compétences de base des actifs.

Les chiffres du chômage font l’objet d’une attention méticuleuse de la part des politiques et des commentateurs. Mais, dans une économie mouvante en transformation rapide, quel est réellement le sens de cette information ? Le taux de chômage suggère une segmentation binaire. D’un côté, le groupe des malheureux exclus. De l’autre, la troupe de ceux qui, supposés inclus, ne pourraient que s’estimer heureux. Cette dichotomie suggère aussi qu’il existerait un stock permanent de chômeurs qu’il faudrait résorber. La baisse du chômage signifierait la diminution progressive de ce stock. C’est une erreur : la population des demandeurs d’emploi ne doit pas être considérée comme un stock, mais plutôt comme un flux.

Si les changements de métiers sont permanents, il est inéluctable que chacun connaîtra plusieurs transitions professionnelles dans sa carrière. Une carrière se composera donc d’une succession d’emplois et d’une succession de transitions. Gérer ces transitions pour gérer sa carrière doit donc faire partie des compétences de base des actifs. Le projet professionnel des actifs est moins important que l’adaptabilité de ces projets. L’autonomie des individus est essentielle : puisque les marchés changent, puisque les métiers se transforment, la construction des projets n’est pas un exercice ponctuel. C’est un processus permanent, auquel les acteurs publics de l’emploi et les DRH doivent activement préparer les individus.

Lire l’article

Source : Jean Pralong – hbrfrance.fr

 

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :