Le MÖLKKY, un jeu qui séduit le team building

Un jeu rapidement devenu populaire

Vous avez probablement vu ces groupes de personnes concentrées à lancer un rondin de bois sur des quilles numérotées dans les jardins publics. Tour à tour, les membres palabrent et marquent un temps silencieux lors du jet du tireur.

Le développement du Mölkky est si soudain depuis 3 ans que les joueurs de pétanque à Marseille s’en inquiètent.

Pour en savoir plus : « Le jeu de quille finlandais qui fait de l’ombre à la pétanque » (article BFM Business).

Dès le retour des beaux jours, j’ai rejoint une joyeuse équipe, constituée et animée par Yann RAYJAL, champion de Paris de Mölkky, pour approfondir la connaissance de ce jeu. Le cadre de cette rencontre a lieu dans le magnifique château d’Amenon, situé entre Tours et le Mans, dans la Sarthe (72).

Un jeu venu du froid

Tout comme la pétanque, le Mölkky est un jeu d’adresse, accessible à tous, qui allie à la fois stratégie, précision et convivialité. Le team building, s’intéresse à ce phénomène venu de Finlande pour développer l’esprit d’équipe en entreprise.

L’exception française

En 2012, à Lahti, sur leurs propres terres, les français sont les premiers à détrôner les Finlandais que l’on pensait imbattables aux championnats du monde de Mölkky. Les Finlandais ont remporté 18 des 19 premiers championnats du monde.

Commercialement aujourd’hui, il se vend plus de jeux en France qu’en Finlande. Notre pays a été en rupture de stock.

Un jeu à la portée de tous

C’est un jeu très facile à installer : vous positionnez les quilles et c’est parti. Plug and play en quelque sorte.

Les règles sont simples et permettent aux participants de s’initier en quelques instants au cours de parties endiablées. Le principe de ce jeu ludique est de faire tomber des quilles en bois à l’aide d’un lanceur appelé Mölkky.

Les équipes, constituées de un à quatre participants, jouent à tour de rôle dans des manches en 50 points. Les quilles sont numérotées de 1 à 12, et chaque équipe score soit le nombre exact de quilles tombées, soit le numéro indiqué sur la quille si elle tombe seule.

Un jeu qui peut se pratiquer partout

Le Mölkky est un jeu tout terrain. Il se pratique en extérieur sur de nombreuses surfaces : sable, pelouse, gravier, terre battue…

En intérieur, sur la moquette, si vous n’avez pas de voisin…

Les règles du jeu

Le but du jeu n’est pas seulement de tirer dans le tas. Pour remporter la partie, le joueur ou l’équipe doit totaliser 50 points.

Ce jeu peut rappeler le bowling, la pétanque voire le billard ou les fléchettes par sa stratégie.

Différentes tactiques peuvent être combinées face aux adversaires : déplacement de quilles, obstruction. Parfois l’audace peut payer !

 Tout est à la fois simple et abordable.

En quoi le Mölkky intéresse le monde de l’entreprise et/ou le team building ?

De plus en plus d’entreprises essayent à travers des activités de jeux, de formations, d’activités sportives, culturelles, artistiques ou créatives, de mettre en avant les valeurs de leur entreprise pour renforcer les liens et la cohésion entre les salariés.

Le team building dont l’objectif principal est de resserrer les liens entre les membres d’une équipe s’intéresse au Môlkky.

Team building (fr. renforcement d’équipe) est un mot d’origine anglaise signifiant « construction d’équipe » (Team signifiant équipe, et to build, construire).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Team_building

Selon le Larousse, le team building est le fait de travailler en équipe afin d’optimiser les compétences de chacun.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/team_building/76935

Le team building est particulièrement efficace lorsque l’entreprise est face à certains changements, dysfonctionnements ou tout simplement dans le but de fédérer ou d’améliorer les performances des équipes :

  • Changement au niveau de l’organisation ou de l’équipe de travail
  • Nouvelles fonctions, nouveaux objectifs
  • Arrivée de nouveaux collaborateurs
  • Fédérer et motiver les équipes
  • Prévenir certains conflits au sein des équipes, de l’entreprise
  • Améliorer les performances

Des team-building, il en existe pour tous les goûts, tous les objectifs, toutes les personnalités et même tous les budgets. En voici quelques exemples :

  • Chasse au trésor: le team building, comme outil d’intégration pour créer du lien et transmettre les valeurs de l’entreprise.
  • Atelier de prise de parole en public : le team building, comme outil curatif pour la gestion du stress et le bien-être en entreprise.
  • Théâtre d’entreprise ou match d’improvisation : le team building, comme outil curatif pour la gestion des conflits.
  • Œuvre caritative ou olympiades écolo : le team building, comme outil de sensibilisation aux enjeux actuels tels que le développement durable et la RSE.
  • Création d’une chanson thématique ou Flash Mob : le team building, comme outil de transmission des valeurs de l’entreprise et d’adhésion à la culture d’entreprise.
  • Serious Game : le team building, comme outil créatif pour rendre plus efficace et améliorer les performances de l’entreprise

Que nous apprend le Mölkky sur nos comportements ?

Avec le Mölkky, les individus e découvrent sous un autre terrain que celui de l’entreprise. Accompagné par un team builder, la partie peut emmener les participants à un peu de théâtralisation, de prise de risque et de coopération. A travers les équipes, le jeu permet de montrer ses talents cachés, d’apprendre à communiquer efficacement, et d’établir une stratégie de groupe.

Un groupe en situation d’émulation

Au cours de la partie chacun cherche à sa manière à se surpasser. On peut encourager ou railler les équipes concurrentes tout en respectant les règles: le rire et les renversements de situations, le facteur chance font que c’est à la fois une animation et un show !

Le mental des participant est primordial…

Des individus qui apprennent à se faire confiance

L’objectif de ces épreuves est de créer une vraie synergie d’équipe.

Il faut communiquer pour mieux se connaître, se faire confiance et se coordonner dans une situation donnée.

L’effort de groupe est essentiel pour réussir l’épreuve.

Ce n’est pas une question de force ni d’individus.

C’est l’équipe au complet qui a su se dépasser, s’organiser et compter les uns sur les autres.

Chacun doit s’investir.

Personne ne peut être mis de côté, chacun apporte ce qu’il est et peut renverser la situation.

La coupe du monde en France

En 2016, c’est au tour de la France d’organiser cette manifestation dans la ville de Le Rheu, en Bretagne près de Renne.

Pour en savoir plus :

http://www.letelegramme.fr/bretagne/molkky-les-championnats-du-monde-quittent-la-finlande-pour-la-bretagne-05-01-2016-10909679.php

 

1000 joueurs, dont une trentaine d’équipes étrangères. Belges, Allemands, Estoniens, Anglais, Suédois, Norvégiens, Marocains, Espagnols, Japonais, Finlandais… viendront disputer le prix.

Alors vous vous y mettez quand ?

Fragrances RH vous donne en primeur la vision du Mölkky de Yann RAYJAL, champion de Paris 2015.

« Ce qui m’a tout de suite plu dans ce jeu traditionnel finlandais, moi, pétanqueur de naissance, c’est la nécessité de coordonner des compétences dévolues aux activités sportives d’adresse.

La logique interne du Mölkky entraine les participants à la concentration, la réflexion, l’agilité, la prise de risque, la stratégie, la connaissance de soi et à la communication lorsqu’on y joue en équipe.

Placés très vite dans la réussite, les joueurs novices éprouvent du plaisir à pratiquer, qu’ils soient adroits ou non. Faire tomber des quilles regroupées et placées à 3,5 mètres de la zone de jet est accessible à tout un chacun.

Plus les quilles sont éloignés et plus la tâche est ardue, mais quelle joie de réussir !

Et si mon équipe a raté, nous aurons encore deux autres occasions de faire tomber la quille visée. Rien n’est jamais perdu au Mölkky. Peut-être changerons nous de stratégie et déciderons nous de jouer une autre quille, plus aisée à faire tomber, ou encore un groupement de quatre quilles nous permettant de scorer quatre points Sans doute adapterons-nous notre tactique au coup que l’équipe adverse viendra de réaliser, ou de rater !

Car si il est indispensable de comptabiliser ses points jugeant ainsi de la stratégie à mener pour atteindre les 50 points pile, il est également indiqué de savoir où en est l’adversaire afin de contrecarrer ses plans.

Ce qui me semble déterminant dans le plaisir de jouer au Mölkky, ce sont ses 4 clés ludiques :

  1. Le rythme de la partie : à savoir jouer à tour de rôle, durée de 15 minutes pour une manche
  2. L’accessibilité par la réussite immédiate.
  3. Rapporter des points à son équipe et ainsi participer à l’accroissement de son score.
  4. Le partage et l’échange sur les visions stratégiques.

Que l’on joue entre amis, en famille, entre collègues, en compétition ou juste pour le plaisir du jeu, à mes yeux, le Mölkky, recèle les ingrédients de l’activité conviviale par essence. On commente, on moque, on félicite, on impressionne, on progresse.

De plus, la pratique en équipe permet à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice en faisant profiter de ses compétences propres. Le joueur qui vise bien de loin tentera plus les quilles éloignées, celui qui lance fort pourra jouer dans le tas de quilles, celui qui vise juste de près pourra ne faire tomber qu’une seule quille lorsque deux d’entre elles sont très proche, le fin stratège orientera le jeu de son équipe, l’observateur décèlera les points faibles adverses.

Pour avoir participé à plusieurs compétitions nationales et internationales, l’état d’esprit du jeu reste bon enfant. En France, la démocratisation de la pratique tire le niveau général vers le haut et de plus en plus de bons joueurs apparaissent.

En tant que professeur d’EPS et spécialiste de la motricité, des enjeux liés aux corps et du vivre ensemble, je pense que, très vite, cette activité intéressera, au-delà de la formation, le corps enseignant, du premier et du second degré, pour ses propriétés de socialisation. »

Yann RAYJAL

Propos rapportés par Ludovic BRUNEEL

 
Ludovic BRUNEEL
Media Trainer de Presence Media
Ludovic BRUNEEL on EmailLudovic BRUNEEL on FacebookLudovic BRUNEEL on GoogleLudovic BRUNEEL on LinkedinLudovic BRUNEEL on TwitterLudovic BRUNEEL on Wordpress

Une pensée sur “Le MÖLKKY, un jeu qui séduit le team building

  • 11 décembre 2016 à 18 06 16 121612
    Permalink

    Jeu que j’ai testé cet été en sirotant mon pastis ;-))
    Je n’y avais jamais pensé comme outil de coach pour mon équipe. A voir… Je le testerais surement.

     
    Répondre

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :