Marque employeur : on ne triche pas avec les réseaux sociaux

Quel chef d’entreprise ou direction générale n’a jamais été tenté par de petits arrangements avec la réalité pour mieux briller devant ses futurs talents ou ses équipes. Mais dire n’est pas faire en matière de marque employeur. Dans cette nouvelle ère communicationnelle dictée par les réseaux sociaux, la prise de parole d’une seule personne peut faire boule de neige et mobiliser les foules. Lorsque déverser ses confidences sur la toile est le seul exutoire à son mécontentement, le défi pour l’entreprise est de (re)créer du lien social, véritable ciment du travailler ensemble. Analyse et mise en perspective par Yvan Barel, maître de conférence en Gestion de ressources humaines à l’IUT de Nantes.

Etre plus visibles par les clients et les candidats à l’emploi, être plus lisibles pour les salariés, la marque employeur requiert une vigilance de tous les instants. Une exigence qui suppose un véritable pilotage de par la fonction RH sans jamais chercher à contrôler ou manipuler la parole et les actes des collaborateurs.

Les réseaux sociaux, cette épée de Damoclès

Plus ou moins contraintes par un environnement mondialisé, les entreprises ont mis en place des modes d’organisation et de gestion du personnel (externalisation, contrats atypiques, compression des effectifs, etc.) qui ont porté un coup préjudiciable à la dimension communautaire. Ce coup n’est pas neutre. […]

Lire l’article

Source : Yvan Barel – parlonsrh.com

 
Insafe BEN BELGHIT
Co-Fondatrice et Directrice de Mission de Fexter2
Insafe BEN BELGHIT on EmailInsafe BEN BELGHIT on FacebookInsafe BEN BELGHIT on GoogleInsafe BEN BELGHIT on LinkedinInsafe BEN BELGHIT on TwitterInsafe BEN BELGHIT on Wordpress

Laisser un commentaire

Voir les boutons de partage
Cacher les boutons de partage
%d blogueurs aiment cette page :